15/04/2013

Voici la dramaturgie de la pièce interprétée par le groupe Kanyounkou : "Le temps d'un rêve"
 

"Il était une fois un petit garçon qui s'appelait Augustin.

Il devait apprendre la musique à l'école, lui qui n'y connaissait rien, et cela lui faisait peur.

Augustin alla donc se coucher comme tous les soirs, avec son pyjama bleu à pon pon jaune, et se mit à rêver de musique.

Macouroubi, le grand sorcier des rêves aux grands pouvoirs magiques attendait Augustin dans son rêve et quand il arriva, il lui donna le pouvoir de jouer de la batterie. En musique, ils purent alors appeler Nana, le masque du rythme, afin qu'Augustin puissent apprendre tous ses secrets.

Nana arriva en chantant, sur la musique, et après que Macouroubi lui eut appris pourquoi il l'avait appelé, il appela à son tour les masques de la mélodie, Namousso et Ekéléfayé, qui jouaient de la Kora et de la guitare.

Tout le monde ainsi réunis, ils formaient un groupe de musique et Augustin put continuer son apprentissage.

Ils lui firent découvrir la polyrythmie en chantant des rythmes à plusieurs voix en même temps.

Les masques du rythme et de la mélodie interprétèrent la danse des animaux et en suivant les pas du sorcier, inspirés des animaux, Augustin put découvrir la danse.

Mais Augustin ne savait toujours pas chanter et il trouvait qu'il ne dansait pas bien. La tristesse le gagna. Ses compagnons l'amenèrent alors plus loin dans le rêve grâce à une musique qui fit le tour du monde. Augustin se retrouva alors interprétant des chants traditionnels africains, et l'instant d'après dansant le Kazatchok, puis jouant avec un groupe de rock anglais, puis participant à un festnoz breton et enfin à une fête mexicaine.

En sortant de ce tour du monde des musiques, Augustin avait appris les subtilités de la musique, mais son rêve touchait à sa fin et il était temps pour lui de se réveiller..."

Le temps d'un rêve
Le temps d'un rêve
Le temps d'un rêve
Le temps d'un rêve
Le temps d'un rêve
Le temps d'un rêve
Le temps d'un rêve
Le temps d'un rêve